6 conseils pour des brochures abouties

De plus en plus de supports destinés aux entrepreneurs deviennent essentiels pour mettre en avant leurs services et leurs prestations. 

Le monde numérique et digital offre des opportunités uniques pour le marketing. Cependant, se limiter au marketing digital risque de ne pas être suffisant face à ses concurrents. Les mails surchargés dans les boîtes de réception, les publications qui pullulent sur les réseaux sociaux restent des stratégies classiques où les batailles marketing font rage. Ainsi pour se démarquer face à une horde de concurrents, un effort considérable ou un budget conséquent seront requis. 

Nous conseillons plutôt d’opter pour un outil de communication visible et palpable par tous, qui vous permettra de toucher un quota plus important de clients ou futurs clients:  la brochure. 

Cependant, réussir une brochure n’est pas toujours facile. Dans cet article, nous mettons en avant les 6 étapes qui vous permettront de réussir votre brochure en toute facilité !

1. Définir le cadre, les objectifs et la cible de la brochure

Quels sont les objectifs que vous souhaitez atteindre avec une brochure ? Voici la première question à laquelle vous vous devez de répondre avant de commencer quoi que ce soit ! Il est vrai que la brochure est un support de communication conçu comme une publicité pour présenter plusieurs produits ou offres. Mais attention même si vous n’avez qu’un unique produit à vendre, l’utilité d’une brochure reste tout de même pertinente.

Ainsi, lorsque vous décidez de créer une brochure, vous vous devez de définir son objectif et sa cible. Réalisez-vous cette brochure pour enrichir un carnet client ? En vue de donner plus d’informations concernant votre entreprise ou votre activité ? Ou tout simplement vous imposer parmi vos concurrents pour conclure une vente ? Comment définir mon public ?

Nous conseillons de réaliser une étude de marché à propos de vos futurs clients ainsi que de leur environnement ce qui vous permettra de définir votre « buyer persona ». Cette étude mettra en évidence les besoins du public, ses envies ainsi que ses motivations.

Aussitôt les objectifs établis, on passe à la réalisation de ladite brochure en termes de contenu rédactionnel et d’images. Lorsque celle-ci sera finalisée, elle correspondra à vos besoins et contribuera à récolter beaucoup de prospects.

2. Construire dès le début une prémaquette

La réalisation d’une pré-maquette, vous permettra de prévoir la structure de la brochure. Il est important de définir en amont la mise en page ainsi que les illustrations qui y figureront. Il ne s’agit pas de créer tout le design de ton document. Mais, cela vous servira comme base pour débuter. Ainsi, vous aurez déjà une idée de la mise en place des textes sous forme de blocs thématiques ainsi que de leur emplacement. Côté images, définissez vos besoins. Par exemple, si une entreprise œuvre dans le domaine de la communication, il est courant d’y voir une femme munie d’un micro-casque pour représenter ce type d’activités.

Si jamais vous n’avez pas d’idée sur la structure de votre brochure, des maquettes préfabriquées sont disponibles sur Internet ainsi que sur des sites d’imprimerie en ligne. Il ne vous restera plus qu’à la compléter.

3. Choisir le format idéal et le nombre de pages

Pour concevoir la bonne plaquette, le choix du format doit dépendre de la longueur de votre contenu et de votre budget. Généralement une brochure contient entre 8 et 300 pages, au-delà on parle plutôt de catalogue et en dessous de 8 pages on parle de plaquette commerciale. Il est important de bien choisir le format adéquat en fonction du contenu et des éléments que vont contenir votre brochure. Les formats les plus répandus vont du 10 x 15 cm au format A4 fermé. Le choix est important et devra être fait en collaboration avec le graphiste ou l’imprimeur qui s’occupera de votre brochure.

4. Rédiger le contenu textuel

Dans un premier temps, il est intéressant de réaliser un chemin de fer pour estimer le nombre de pages dont vous allez avoir besoin en fonction du contenu à poser. Cadrez vos idées et sachez quels sont les éléments les plus importants à communiquer au sein de votre brochure. Si vous passez par le biais d’une agence ou d’un imprimeur, ils pourront vous fournir une maquette avec du « faux texte » pour savoir exactement quel est le volume de textes à rédiger. Déterminez aussi les informations qui appartiendront au verso, recto mais aussi à l’intérieur de la brochure.

Lorsque vous passerez à la rédaction de votre brochure, pensez toujours à la méthode AIDA (Attention, Intérêt, Désir et Action) qui vous permettra de rédiger votre argumentaire de vente de façon efficace. Faites attention à vos titres qui pousseront à la lecture de votre brochure et montrez clairement les avantages et les bénéfices du produit ou du service mis en avant. Soyez le plus bref et audacieux possible tout en laissant parler l’image de votre entreprise ou de votre produit.

N’oubliez pas que pour que votre brochure trouve son public et donne envie d’être lue, il faudra avant tout qu’elle soit bien aérée et qu’elle ait un style direct ! Le lecteur aura une sensation d’ennui si le dépliant est surchargé de textes. Il faut concentrer sa rédaction sur ce qui va attirer votre consommateur.

Petit conseil, faites lire autour de vous le texte que vous avez couché afin de l’améliorer le plus possible et de trouver votre public.

5. Des visuels au top !

Les visuels et le design jouent un rôle très important pour la lisibilité de votre brochure. Des photos bien choisies avec attention feront ainsi de votre dépliant un document agréable à lire. D’ailleurs, en ajoutant de belles photos professionnelles et pertinentes ainsi que des icônes voire des illustrations, vous permettrez à votre cible de mémoriser le vif du sujet ainsi que les offres de votre société. Il est important que votre prospect se souvienne de votre message principal et qu’il soit excité à l’idée de vivre cette expérience.

Votre design se devra d’être convivial et attrayant tout en respectant votre image de marque et vos codes graphiques déjà mis en place.

Quoi qu’il en soit, il faut éviter l’abus d’image. Même si les images sont parfaitement capables de transmettre des informations, en mettre trop dans une brochure risque de ne pas être efficace et de faire perdre l’attention. Ils ne distingueront pas l’idée majeure de l’information. Comme il est conseillé de bien respecter la taille, les dimensions et le cadrage de ces images pour apporter une certaine cohérence à votre brochure

6. La finition de la brochure : reliure et papier

Une fois la brochure réalisée au niveau graphique, vous devrez porter une certaine importance à la finition de celle-ci, entre autres à la reliure utilisée. Il existe plusieurs types de reliures :

  • Agrafes ou points métal : la plus répandue et économique. Elle peut se trouver aussi bien sur le grand côté (portrait) ou le petit (paysage).
  • Dos carré collé : plus haut de gamme, cette reliure est utilisée pour des magazines ou catalogues par exemple. Elle permettra de réaliser des brochures avec un plus grand nombre de pages.
  • Spirales : elle offre le plus d’adaptabilité puisque vous pouvez y intégrer le nombre de pages que vous souhaitez.

Vont ensuite venir le choix des finitions comme le grammage de vos pages de couverture et pages intérieures, le type de papier (couché, brillant, mat…) ou encore le pelliculage ou l’application d’un vernis sélectif.

Dorénavant, vous détenez les clés pour réussir une brochure. À vous maintenant d’appliquer ces bons conseils afin que votre brochure ait un impact sur la cible définie.